Douceur des câlineries quand elles sont là.
Espoir de rencontres époustouflantes, pleines de promesses.
Femmes de mes rêves inassouvies
Garantes d’une vie soyeuse.
Halitueuse, ta peau sur la mienne.
Ignescente, mon âme se damne.
J’aime ces moments où nos corps s’assemblent
Kyrielle de désir
Litanie de plaisir
Mains enchevêtrées
Non, ce n’est pas qu’un rêve.
Ocre était la lumière de cet après-midi là
Perdue dans cette ville immense
Questionnant tous les passants, agitant ton papier
Rue du commissaire Philippe, la rue du commissaire Philippe.
Soudain, comme une poupée de chiffon,
Tu glissa au sol.
Ultime rempart au choc, mes bras te saisirent.
Vivement tu te redresse
Walkyrie aux yeux de braise tu crie ta faim
Xérès
Yakatori
Zélé, je cherche un resto, mais déjà tu disparais.