La question achoppe toujours sur le problème de la sono.
Les « DJ » sont sourds. Les adultes « branchés » semblent penser qu’il est normal de se détruire les neurones dans un environnement sonores interdit par la législation du travail.

Evidement , c’est moi qui suis dans le faux. « Dans tous les mariages la musique est forte, c’est normal ! ».
Mais après discussion avec les uns et les autres, tous font état des désagréments qui le bruit leur a causé.

Alors pourquoi ils ne disent rien ?

Pourquoi une majorité se laisse indisposer par une petite minorité ?

Toujours est-il que c’est moi qui en subit les conséquences.