Parfois les nouvelles nous ceuillent à froid, au moment où on s'y attend le moins.
Hier était annoncé la disparition de Roba le génial créateur et dessinateur de Boule et Bill.
Aujourd'hui, c'est l'irremplaçable Raymond Devos qui nous joue son plus mauvais trait d'esprit.
Je suis triste.