Accrochée au rebord du plan de travail de la cuisine, les jambes brisées, le regard exorbité, la tête retombant lourdement en arrière, la bouche grande ouverte sur un long cri silencieux, inhumain.
Long hurlement à la mort de loup aphone.

Lentement elle glisse au sol.
Chiffon de corps brisé, malmené par la vie.
Sanglots libérateurs.

Elle passe sur le dos, un long cri de bête blessé affole les tourterelles du jardin.
Elle hurle à s’en casser la voix.
Encore et encore.
Meurtrie au-delà de toute raison.
Torturée, charcutée dans son corps de femme fragile et gracile.
Violée dans ses désirs les plus profond.

L’homme
"Son" homme, aimé, adulé, béni par tous les dieux.
Le joyaux de sa vie, la raison de son existence.
Celui pour qui elle a renoncée à avoir des enfants,

là,

il y a juste une heure,

vient de lui annoncer,

qu’il la quitte.

il a rencontré une autre femme…

Et

Elle

Attend

Un

Enfant

…….