J'ai déjà eu l'occasion ici et de vous faire part de mes petites malchances. Au point que je ne suis jamais surpris d'avoir des tornades de pluie pendant mes vacances.
Ma fille se mariant le mois prochain, j'ai besoin pour l'occasion de quelques vêtements sortant de l'ordinaire. Complètement et irréductiblement allergique au costard, je décidai de porter une chemise camarguaise et un pantalon en velours côtelé. Malheureusement je ne risque pas de trouver ce genre de chemise du côté de chez moi.
Après recherche sur Internet, la boutique la plus proche se trouve Marseille.

Connaissant parfaitement le diablotin facétieux qui bouscule mon ange gardien, je décide d’y aller par la route. Tout ce passe bien, je trouve assez facilement le parking le plus prés de mon but et trouve une place au niveau –5.
C’est après avoir coupé le moteur que je fut attiré par un bruit bizarre venant du moteur. Horreur un liquide visqueux coulait sous la voiture et le vase d’expansion bouillonnait à grand bruit, comme l’aurait fait le dit diablotin jeté dans de l’eau bénite.

Bon, c’est peut-être une durite qui c’est un peu défaite. Je regarderai avant de repartir.
Ma chemise achetée, de retour à la voiture, j’essayai de trouver la panne. Malheureusement ma prudence ne m’avait pas amené à prendre ma caisse à outil. Le constat était simple, il fallut faire appel à un dépanneur.

Bon quelques heures plus tard, le dépanneur passé, je pu reprendre la route et rentrer sans problème.

La plus agaçant, c’est que cette panne était complètement bénigne, et la cause stupide.

On a le droit de tirer sur un diablotin avec un fusil à pompe ?