Blogue de Zub

aller au contenu | aller au menu | aller à la recherche

Bonne nouvelle

Mercredi soir 18h
Après quelques courses je rentre chez moi. Coup d’oeil dans la boîte aux lettres, un petit papier jaune et blanc laisse par le facteur, encore un avis de passage, le deuxième de la semaine. Mais celui-ci n’est pas habituel, plus petit, adresse imprimée. Intrigué, je l’examine de plus près. Quelques croix dans des cases me font comprendre qu’il s’agit d’une lettre recommandée.
Cogitation, d’où vient-elle ?

Lire la suite

Douceur

Douce comme la rosée du printemps
Parfumée comme la rose à peine éclose
Ta peau de velours enflamme mes lèvres

Irisés comme un arc-en-ciel après la pluie
Limpide comme une source en montagne
Tes yeux me noient dans leur éclat

Enchantée comme un conte de fées
Aride comme le jour nouveau
Ta bouche m’aspire et m’enlève

Mes mains sur toi…timides
Mes mains en glissade sur ta peau
Mon cœur tressautant qui s’emballe

Du tréfonds de ma nuit
Du bout des doigts je t’enlace

Du bout des doigts je m’enivre
De toi que je ne vois plus.

Céline

La route défilait claire et ensoleillée.
Céline se sentait en pleine forme, bien reposée après les heures d’autoroute de la veille. Si le paysage avait été plutôt monotone, les « vespro della beata vergine » de Monteverdi lui avait fait passer agréablement le voyage.

Lire la suite

Lettres patentes et ricochets

« LOUIS, par la grâce de Dieu, Roi de France et de Navarre, Comte de Provence, Forcalquier et Terres adjacentes : A tous, présent et à venir, Salut. Notre très cher et très aimé Cousin et Cardinal de Mazarin, Pair de France, Duc de Mayenne, Abbé de l’Abbaye de Saint-Victor-les-Marseille… »

Lire la suite