Odeur de pin
D’essence d’arbres secoués
Odeur de cendre et de flambée

Soleil de feu
Eté agité et froid
Mer roulante et glaciale

Mon cœur comme moi fait ce qu’il veut
S’agite en tout sens me laissant pantelant
Repos forcé dans ma tourmente
Lecture et télé forment mon horizon