Le museau moustachu et pointu de ma petite minette apparu dans mon champ de vision. Intriguée et curieuse, Ismo venait voir ce qu’était cet intrus.
Après un rapide regard dans ma direction, la queue en point d’interrogation, sur la pointe des pieds, l’examen commença.

D’abord un tour exécuté lentement et avec circonspection, prête à fuir en cas de besoin.
Apparemment rassurée, elle se rapprocha pour pouvoir le sentir.
Ne pouvant en voir le dessus, elle se dressa, avec une souplesse toute féline, sur son arrière-train, comme l’aurait fait un ours.

Revenue à sa position première, elle essaya de le pousser de plus en plus fortement. Voyant qu’il ne bougeait point, elle entrepris de le tirer à elle avec l’aide de ses griffes. Face à ma réaction, elle retira sa patte avec un petit miaulement, exprimant le fait qu’elle ne cherchait qu’à le faire bouger et non à l’abîmer.

Son examen terminé, et l’objet lui semblant être inoffensif, elle se cala confortablement contre lui pour prendre un repos amplement mérité après l’énergie déployé pour sa dernière activité.

Ce fut donc avec une minette en plein ronronnement que ma compagne dû négocier pour récupérer son bien.
Chose qu’elle obtint après une bonne séance de gratouillages

  • Ma participation au Sablier du blogueur
  • Petit jeu inventé par Kozlika et géré cette fois ci par sa jumelle cybernétique Samantdi.