Pourtant je suis cool. Je les ai toujours écoutés. Répondus, souvent, positivement à leurs excentricités et autres extravagances.
Et ça en génère une femme et trois filles de 14 à 17 ans !

Mais bons dieux qu’est ce que j’ai bien pu faire pour mériter ça ?
Et si encore c’était discret, mais non ça va être aussi visible qu’un bouton d’acné sur le nez des filles.

C’est pourtant pas encore le moment, elles les ont eu il y a quinze jours!
Quatre femmes avec leurs ragnagnas ensemble, je vous dit pas le calvaire.

J’ai voulu refuser. J’ai protesté, tempêté, dit que je ne le ferai pas.
Cela me valut de faire face à une bronca menaçante, de me faire traiter d’égoïste, de macho indésirable et que si je n’acceptais pas, je n’avais qu’à faire mes valises et de dégager le paysage.

J’ai perdu. Je n’ai d’autre choix que de capituler.
Je suis mis devant le fait accompli. Malgré mon opposition, ma femme et mes filles m’ont pris rendez vous avec un boucher quelconque.
Sous le prétexte fallacieux que c’est mon anniversaire et qu’elles trouvent que ça m’irait bien, elles m’ont offert un persing de nez et un autre de nombril.

  • Ma participation au Sablier du blogueur
  • Petit jeu inventé par Kozlika et géré cette fois ci par sa jumelle cybernétique Samantdi.