Entendons nous bien, je n’approuve pas la corrida, préférant de très loin la course camarguaise qui met face à face l’intelligence de l’homme et du taureau, et qui n’est pas de la boucherie.
Par contre la boxe professionnelle !!!

Les bonnes âmes qui pleurent sur le sort du taureau seraient-elles moins sensible au sort d'un mec qui se fait massacrer sur un ring ?
Au nom du sport ?

Pour moi, l’homme passe avant l’animal, ce qui ne veut pas dire que l’on peut détruire, massacrer, torturer des animaux.
Mais les humains passent avant.

Quand j’ai commencé à travailler, je me suis retrouvé dans une équipe où il y avait un ancien boxeur amateur, devenu entraineur. C’était à l’époque où les médias portaient au pinacle Marcel Cerdan junior. Mon collègue affirmait, à qui voulait l’entendre, que le fils Cerdan ne ferait jamais rien parce qu’il n’avait pas assez de hargne pour battre ses adversaires.
Précisant que dans un combat de boxe il fallait que les postulants aient l’envie de détruire leurs adversaires pour avoir une chance de gagner.
En clair, si un boxeur n'est pas en mesure de fracasser, démolir, de tuer le mec qu'il a en face, qu'il retourne téter sa mère.

Je soupçonne les partisans de la suppression des corridas, du moins un bon nombre (BCBG ???) de trouver normal que deux pauvres types au cerveau endommagé s’en mettent plein la gueule pour le plaisir de quelques obsédés avide de sang.

Finalement, il ne doit pas y avoir trop de différence entre un amateur de boxe et son homologue de corrida.
Des tarés avides de sang.