C’est après ma première perte de données, le disque dur étant devenu inaccessible, que je sauvais tout sur un DD externe. Mais, sans doute vexé par ma décision de changer d’ordi en fin d’année, ne voilà t il pas que le récalcitrant décida de frapper un grand coup. Dans un geste puissant de désespoir, le malade effaça mon disque de donnée. HORREUR !!! Désespéré dans un premier temps, je me repris rapidement. Premièrement, les données sont toujours sur le disque. Deuxièmement, il ne faut plus écrire sur le disque. Troisièmement, trouver un programme de récupération, gratuit de préférence.

Ceci acquis, et ayant trouvé et vérifié le bon fonctionnement de ce programme, je passais commande de mon nouvel ordinateur. Un iMac, bien entendu, et ça tombait bien, Apple venait juste de renouveler sa gamme.

En guise de répression, je mis en pièce le fautif, récupérant ce qui pouvait l’être.

En attendant je me retrouvais avec mes vieux compagnons poussifs qui se mirent en quatre pour me faire plaisir dans toute la lenteur de leur age.

Un iMac DV trouvé aux puces pour une bouchée de pain.

Et un iBook SE "Palourde" acheté au début de l'année et qui m'a déjà beaucoup rendu service.

Finalement la merveille récente arriva, et ma voilà avec une bête de compétition dont il me faut maîtriser le fougueux Léopard qu’il héberge.

Comme le dit si bien Lilou :

Elle n’est pas belle la vie ?