Et si, je me disais l’autre jour après avoir entendu une programmation musicale appropriée, et si la femme des “yeux revolver” (Marc Lavoine) et la “femme libérée” (Cookie Dinger) était une seule et même personne.
Je me rends compte que m’accompagnent comme une antienne ces chansons idéalisant la Femme en contraste varié Avec “La P’tite Lady“ (Vivien Savage), “Femmes je vous aimes“ (Julien Clerc), et “Sarbacane“ (Francis Cabrel) qui poursuivent le rêve, et surtout le sublime “Rien à jeter“ (Georges Brassens), acceptation sans condition de cet être qui nous envoute, elles composent l’antiphonaire qui partout me suis, ensorcelant mes acouphènes, illuminant mes jours.

Tel est ma participation au Sablier Givré concocté par Kozlika

L'amorce Séduire comme une femme, proposée par Agaagla vient de chez Mavie