C'est le coeur léger que nous nous mettons en route, après un bon petit dej, devant le feu de bois, rallumé pour la circonstance.

Sentier en sous-bois, une dizaine de lacets pentus.

Soudain, passage dans le minéral

Devinette: où sont les randonneurs?

Nous accédons au plateau de PISSE EN L'AIR.

Nous marchâmes quelques temps dans ce type de paysage, entrecoupé de rares sapin.

En milieu d'après-midi enfin

Depuis la Baisse du Détroit, nous surplombons la vallée et découvrons les lacs

Nous y sommes enfin.

Tour du propriétaire. Surprise des ânes occupent les lieux.
Le refuge est ouvert, mais nous ne sommes pas tentés.
Après tout on n'a pas trimbalé les tentes pour le plaisir.

On s'installe.

Mais nous nous sommes quand même installés dans le refuge pour manger.
Ce soir pas de feu. Il n'y a pas de bois et il fait froid.