Sylvain posa son stylo, se frotta les yeux et resta pensif face à sa feuille presque blanche.
L’inspiration ne venait pas.
D’habitude il n’avait aucun mal à pondre au kilomètre ces phrases creuses de roman à l’eau de rose.
Il travaillait comme écrivain/correcteur pour les Editions du Bonheur.
Fournisseur de romans romantiques, sirupeux à souhait ,dégoulinant guimauve et de bons sentiments amoureux pour midinettes attardées.

Les maris étaient toujours des brutes avinés ou dominés par leur travail, laissant leurs femmes jeunes, jolies et insatisfaites.
Jusqu'à ce qu’elles tombent sous la coupe d’un bellâtre bodybuildé au sourire ultra brite et au cerveau d’Iguanodon.
Il les soupçonnait même d’avoir comme eux un deuxième cerveau au niveau des reins.

Il fallait qu’il se reprenne. Il avait trois livres à rendre avant la fin du mois. Il en était à peine au milieu du premier.

« Elise et Sophie se regardèrent avec effroi. Ce n’était la première fois qu’Elise voyait son mari dans cet état.
Sophie les yeux écarquillées, la bouche béante constatait de visu que son amie ne lui avait pas exagéré la situation. »

Mais que c’était c…
Et dire que ça se vendait comme des petits pains.
Fallait vraiment que les femmes soient folles. Il leurs manquait sûrement une case pour acheter avec autant d’avidité ce genre de livre.
Ils les avaient vu. Le regard brillant, se passant les livres comme des reliques. La récipiendaire au bord de la pamoison.

« Face à son mari vociférant, Elise se referma, s’accrochant au souvenir de cet après-midi passé avec Ludivic.
Le repas avait était romantique. La table délicieusement mise, éclairé par deux chandelles blanches. Une rose délicatement enrubannée posée en travers de son assiette.
Elle avait cru défaillir devant tant d’attention. »

Le bruit de la porte le sorti de l’état second ou il se plongeait pour pouvoir écrire ces âneries.

La voix d’Adeline le ramena dans le présent.
Avec de grand rires, enlacés, ils chutèrent sur le canapé du salon. Se déshabillant mutuellement.

Rien ne valait la vraie vie.