Ma relative invalidité, non possibilité de conduire avant mi-janvier, m’obligeant à quémander des services, j’ai redécouvert les transports en commun. Régulièrement utilisés dans ma jeunesse et pendant ma première année de travail, la complexité de la vie professionnelle et la non adaptation des réseaux de bus ont fait que je les ai abandonné.

Lire la suite